07/08/2013

La Suisse est le paradis du vol, de la prostitution et de la mendicité

Ce n’est pas l’UDC qui le dit, mais un Roumain pour convaincre d’autres Roumains à se rendre à Genève pour y mendier, comme la Tribune de Genève le rapporte. Mal lui en a pris, car il vient d’être arrêté avec deux comparses pour traite d’êtres humains, usure et menace.

C’est l’occasion pour l’UDC de rappeler la nocivité de la mendicité, car, selon le Tribunal fédéral qui doit le savoir, « il n'est malheureusement pas rare que des personnes qui mendient soient en réalité exploitées dans le cadre de réseaux qui les utilisent à leur seul profit et qu'il existe en particulier un risque réel que des mineurs, notamment des enfants, soient exploités de la sorte, ce que l'autorité a le devoir d'empêcher et de prévenir. »

J’ai encore tout récemment rencontré un garçon qui me tendait la main et encore aujourd’hui un individu s’appuyant désespérément sur une béquille pour feindre une infirmité.

Le mendiant tente l'impossible

Le mendiant tente l'impossible


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire