05/03/2013

Le PLR reconnaît la légitimité de l’élection d’Oskar Freysinger

Exit Christian Varone, place à Léonard Bender! Le couperet est vite tombé. En choisissant un habitant de Martigny pour défendre ses couleurs dans un canton qui n’admet pas plus qu’un élu par district, le PLR a implicitement reconnu que Freysinger était imbattable à Sion. Il s’attaque maintenant plutôt au PDC qui fournit à lui seul plus de la moitié des conseillers d’Etat valaisan avec seulement 38% des voix. Est aussi visée la minorité haut-valaisanne. Avec 24% d’électeurs, elle avait jusqu’à maintenant droit à deux sièges au Conseil d’Etat.

Le PLR, quant à lui, a réussi à obtenir 24% des scrutins en sa faveur. A priori, il semble donc légitime qu’il ait un conseiller d’Etat à son tour.

Le tsunami UDC Oskar Freysinger incarne tout seul le changement dans le canton du Valais. Quel bouleversement va-t-il encore provoquer? Réponse le 17 mars prochain.

Oskar Freysinger

Oskar Freysinger


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire