24/01/2013

Plus de 2'800 francs en mendiant

La Tribune de Genève nous apprend que quatre individus « originaires de Roumanie » ont été arrêtés en France avec un sac de plus de 10 kilos de monnaie dans le coffre de leur voiture. Un des occupants déclare à la police avoir reçu l’argent de la part d’un mendiant roumain pour la vente de son Audi A6 espagnole. Les policiers, satisfaits de cette explication, les relâchent.

On comprend mieux pourquoi les mendiants affluent à Genève, contrairement à ce qui se passe dans d’autres villes, par exemple Berlin, mais aussi toutes les villes roumaines où pas un seul mendiant ne peut être trouvé (Le Temps du 23 ct.).

Remarquez que le mendiant genevois a quand même fait moins bien que le monsieur arrêté par la police zurichoise il y a une vingtaine d’années. Il venait à bord de sa Mercedes depuis Singen (Allemagne) pour mendier à la « Bahnhofstrasse » (les rues basses de Zurich). Sa recette d’une journée était 10'000 francs.

La mendicité est interdite à Genève

La mendicité est interdite à Genève


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire