13/09/2019

Une motion anti-gaspillage d’énergie acceptée par le Grand Conseil

Le Grand Conseil accepte une motion UDC qui demande notamment à l’Etat d’activer, avant chaque hiver, une campagne d’information publique visant à inciter la population et les acteurs privés et publics à chauffer modérément leurs logements et leurs bureaux.

La motion 2528 répond au constat que les températures sont souvent trop élevées dans les bâtiments de l’Etat, de l’administration, dans les crèches et aux HUG. D’après des constats de l’Association de la technique du bâtiment (suissetec), les habitations et les bureaux en Suisse sont chauffés 2 à 3 °C de plus que la température recommandée, soit par exemple, 20 °C pour un salon.

Vivre dans un bâtiment surchauffé est un gaspillage d’énergie et d’argent. Pour la santé, un air surchauffé peut provoquer des problèmes respiratoires et circulatoires ainsi que des maux de tête. En hiver, les intérieurs surchauffés et surpeuplés favorisent les contagions. La motion demande également au Conseil d’Etat à faire évaluer la température dans les hôpitaux, EMS, foyers, etc., souvent surchauffés, afin de déterminer la nécessité de la réajuster, sans inconfort pour les usagers et que la température soit systématiquement diminuée la nuit et les week-ends lorsque les bâtiments sont inoccupés.

Communiqué de presse UDC du 13 septembre 2019.

Pour plus d’informations :
Marc Falquet, député, auteur de la motion
Christo Ivanov, député, chef de groupe

Bien s'habiller au lieu de surchauffer les bâtiments

Bien s'habiller au lieu de surchauffer les bâtiments


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire