30/03/2019

L’UDC s’engage contre le harcèlement des femmes et la gauche refuse de la suivre


Que se passe-t-il aux Vernets pour que vous déposiez une motion intitulée «Pour des piscines sereines, sans indésirables harcelant les femmes» ?

Pierre Scherb, chef de groupe UDC-Ville de Genève : Il s’agit d’une motion qui fait suite à une question orale au sujet de la présence indésirable d’Africains dans le hall d’entrée de la piscine de Varembé. Ils se trouvaient là soi-disant pour recharger leurs portables. En vérité, ils harcelaient surtout les femmes et tous les utilisateurs de la piscine.

Vous avez dénoncé ce fait mais avez-vous aussi exigé des mesures ?

La motion de l'UDC voulait mettre fin à cette situation. Elle a ainsi demandé que les agents de la police municipale fassent régulièrement mais aléatoirement des passages auprès des piscines des Vernets et de Varembé, tout en transmettant les coordonnés des nomades à l’Office cantonale de la population et des migrations et que tous les services coopèrent pour protéger les femmes de ce harcèlement.

Et quel accueil a reçu votre motion ?

Fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais. Ce leitmotiv du parti socialiste s’est encore confirmé au moment du vote de la motion UDC. La gauche venait d’accepter sans examen dans une commission trois crédits budgétaires pour un montant total de 193’000 francs dans le but d’élaborer un plan d’action de prévention du sexisme et du harcèlement dans l’espace public. Elle était donc prête à dépenser ce montant dont on ne sait pas à quoi il servira au final, mais elle a refusé de voter une action concrète qui ne coûterait rien de plus au contribuable, mais protégerait concrètement les femmes du harcèlement qu’elles subissent.

Le Conseil administratif a toutefois admis que le problème que vous souleviez existait bel et bien.

Oui. Le maire Sami Kanaan a constaté qu’il s’agissait de nomades n’ayant jamais fait de demande d’asile en Suisse. Il a profité de l’occasion pour souligner le manque de coopération des autres départements pour efficacement gérer les piscines et autres installations de sport.

(Newslettter de l'UDC-Genève - N° 265 du 29 mars 2019)

L'UDC veut protéger les femmes du harcèlement

L'UDC veut protéger les femmes du harcèlement


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire