25/10/2019

Elections: on prend les mêmes et on continue (de perdre)

Gilbert Couteau est toujours le dernier Genevois de la droite à avoir été élu au conseil des Etats. Depuis qu’il a perdu son siège en 1995, plus aucun candidat n’a réussi à se faire élire et damner le pion à la gauche. Et cela ne risque pas de changer de sitôt.

Dimanche dernier, les électeurs ont porté la Verte Lisa Mazzone à la première place des candidats à l’élection du Conseil aux Etats. Avec 41’757 voix, elle dépasse légèrement son colistier Carlo Sommaruga (38’344 voix). La majorité absolue était par ailleurs fixée à 50’854 voix, les deux ont donc largement épuisé leur bassin de votants, c’est-à-dire la gauche et l’extrême gauche, étant entendu que les Verts sont bien verts à l’extérieur, mais rouge à l’intérieur et souvent même plus rouge que les rouges.

Suit ensuite l’Entente avec Hugues Hiltpold (23’404 voix) et Béatrice Hirsch (21’716 voix). Les deux ayant été placés ensemble, ils ont aussi bénéficié du même électorat, à quelques électeurs isolés près. En partant ensemble au deuxième tour, leur résultat final ressemblera donc tout aussi bien à ce résultat que celui de la gauche ressemblera à son résultat du premier tour. Résultat des courses: la gauche gagne une fois de plus les deux sièges genevois.

Il y aurait cependant une possibilité de gagner au moins un des deux sièges, mais probablement même les deux sièges en même temps. En vérité, Céline Amaudruz, partie seule, se trouve à la cinquième place avec 20’267 voix. A la sixième place est le candidat du MCG François Bärtschi qui a renoncé au deuxième tour (11’051 voix). Etant proche de l’UDC, ses voix profiteront ainsi à Céline Amaudruz qui, du coup, obtiendrait 31’318 voix, c’est-à-dire plus que Hugues Hiltpold et Béatrice Hirsch qui, eux, devraient stagner à la hauteur du résultat du premier tour. En se prononçant clairement pour une alliance avec UDC, le PLR Hugues  Hiltpold, quant à lui, pourrait engranger 54’722 voix et se mettre à la première place des élus. Mais ne dit-on pas que Genève a la droite la plus bête du monde?

Plutôt perdre que d'être accompagné par la bonne personne?

Plutôt perdre que d'être accompagné par la bonne personne?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire