12/10/2019

La classe moyenne suisse est de plus en plus pauvre

La classe moyenne se paupérise partout, y compris chez nos voisins. L’UDC propose de véritables solutions et pas que des promesses électorales, notamment avec son initiative pour «Stopper, enfin, l’escalade des primes maladie».

Face à des contraintes budgétaires toujours plus encombrantes, la classe moyenne se réduit en France comme peau de chagrin selon une étude publiée Ifop hier dans le Parisien.  La tendance tient désormais du phénomène : l'angoisse d'un avenir incertain et des fins de mois difficiles qui touchent de plus en plus de gens. Selon l’étude, 70% des Français estimaient faire partie de la classe moyenne en 2008 contre 58% aujourd’hui. Autres chiffres révélateurs : 28% des Français finissent leur mois tout juste et 17 % difficilement.

Et en Suisse ? Aucune étude du genre n’a été publiée récemment mais le sujet malheureusement d’actualité alors que les salaires stagnent et que le coût de la vie augmente. On sait, selon les chiffres de l’OFS, que la classe moyenne représente 57% des Suisses. Soit un peu plus de la moitié de la population. Ce qui équivaut, pour une personne seule, à une fourchette entre 3930 et 8427 francs brut. Et pour un couple avec deux enfants de moins de 14 ans, entre 8253 et 17685 francs. Ces derniers montants remontent à deux ans et l’on sait bien que les familles suisses laborieuses ont-elles aussi de plus en plus de peine à boucler les fins de mois après avoir payé leurs loyers et leurs assurances maladie.

A l’UDC, on ne fait pas qu’être à l’écoute des classes moyennes en période électorale : on agit ! L’initiative «Pour Stopper enfin l’escalade des primes maladie», déposée début septembre,  en est la preuve. Rappelons que les primes maladie représentent, en moyenne, environ 20% des revenus des ménages genevois ! A ce jour, l’initiative législative a pu réunir près de 2600  paraphes et la récolte continue ! Merci de signer et de continuer à la faire signer !

Newsletter UDC du 9 octobre 2019

Des primes maladie qui rendent malade

Des primes maladie qui rendent malade


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire