29/05/2013

Le peuple n’a pas toujours raison, mais il a toujours le dernier mot

Pas d’accord, disent les Verts et les socialistes genevois (cf. l’article de la TdG ici). Pour eux, après avoir perdu la bataille politique au Grand conseil, ce n’est pas le peuple qui doit décider après le lancement d’un référendum. Pour savoir si la Loi sur la police prévoit assez de contrôle démocratique sur les enquêtes préventives, ils s’adressent plutôt au Tribunal fédéral, estimant peut-être que les juges soient plus proches de leurs idées dogmatiques que le peuple, plus pragmatique.

C’est tout de même une drôle de façon de se plaindre d’un manque de contrôle démocratique, en esquivant justement ce contrôle démocratique par le peuple de la loi qu’ils jugent non conforme à leurs standards.

Une amanite tue-mouches

Une amanite tue-mouches


26/05/2013

L'inauguration du musée de la Croix rouge en dansant

La danse a été à l'honneur lors de l'inauguration de la Croix rouge. Voici deux photos prises à l'entrée du musée.

Les danseurs en pleine action

Les danseurs en pleine action


La danse est à l'honneur

La danse est à l'honneur


23/05/2013

Invitation au voyage

Envie d’une balade dans l’Espace ? C’est dorénavant possible à Genève comme vous pouvez le voir sur les deux photos ajoutées à cette note et comme vous avez pu le voir en regardant la photo de Pierre Maudet publiée hier sur mon blog.

Pierre Scherb en tenue d'astronaute

Pierre Scherb en tenue d'astronaute 


Madeleine Scherb en route vers la lune

Madeleine Scherb en route vers la lune



22/05/2013

Pierre Maudet, en route vers quel nouveau monde ?

Une surprenante photo en bonne compagnie de notre maire de l'époque et actuel conseiller d'Etat Pierre Maudet. A voir et à revoir.

Pierre Maudet en route vers un nouveau monde

Pierre Maudet en route vers un nouveau monde




P.S. Pierre Maudet est accompagné sur son voyage par Dr Hamadoun I. Touré, secrétaire général de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT).

21/05/2013

Une interview remarquable

La semaine dernière a eu lieu à Genève le Sommet mondial sur la société de l'information (SMSI). L'interview d'une jeune présidente d'une ONG a particulièrement marqué les esprits. Voyez plutôt !


Madeleine Scherb, CEO and Founder, Health and Environment Program @ WSIS FORUM 2013

19/05/2013

La dictée de la Tribune de Genève au Salon du livre 2013 (souvenir du 19.5.2013)

Voici la dictée concoctée par la TdG pour les visiteurs de son stand au Salon du livre et que je viens de recevoir avec leurs remerciements pour ma participation. Elle réserve quelques difficultés qui m’ont empêchées d’être parmi les gagnants. N’hésitez pas d’essayer à votre tour ; il suffit de s’enregistrer en la lisant, puis de lire l’enregistrement en l’écrivant. Bonne chance !

Papillon vole

« Ce billet doux plié en deux cherche une adresse de fleur » a joliment écrit Jules Renard dans ses « Histoires naturelles » en pensant au papillon.

Selon les entomologistes, les trois quarts des espèces animales seraient des insectes, et une espèce sur six desdits insectes ferait partie des lépidoptères connus sous le nom de papillons. Ceux de nuit auxquels appartiennent les sphinx, en général nyctalopes et ternes, sont de loin les plus nombreux et les moins aimés. C’est qu’on compte parmi eux force ravageurs telle la chenille de la pyrale du maïs, ainsi que les mites et autres teignes qu’on aime peu trouver chez soi. Les papillons diurnes, quant à eux, sont vraiment les plus chançards. Pendant leur brève existence, vêtus d’atours chamarrés aux couleurs souvent lumineuses, ils allient grâce et légèreté en virevoltant de fleur en fleur à la recherche du précieux nectar qui les sustentera. Grâce aux petites écailles colorées qui se chevauchent pour recouvrir la membrane alaire, ils ressemblent à de minuscules œuvres d’art. Pas étonnant qu’ils aient inspiré certains joailliers ou des peintres comme Van Gogh !

En les privant d’armes offensives contre leurs prédateurs, la nature n’a pas été des plus généreuses envers les lépidoptères. Mais elle a tout de même offert à chacun, qu’il soit œuf, chenille, chrysalide ou papillon, une tenue de camouflage pour tromper l’adversaire, en l’occurrence les oiseaux, renards, araignées, lézards voire chauves-souris. Elle a aussi dessiné sur les ailes de certains papillons tels que le paon du jour des ocelles censés imiter des yeux pour effrayer l’ennemi.

L’expansion de l’activité humaine qui modifie l’écosystème des lépidoptères, alliée à l’emploi immodéré de pesticides ou d’engrais, est autrement plus destructrice. Les papillons sont en danger. C’est des plus regrettable, mais pas inéluctable. Agissons pendant qu’il en est encore temps !

Dirigeable du journal La Tribune de Genève

Dirigeable du journal La Tribune de Genève


06/05/2013

Quelques impressions du Genève Marathon for Unicef 2013

Des coureurs, danseurs, bateaux, groupes de musique pour une atmosphère exceptionnelle à l'arrivée du marathon 2013 (en 8 photos).









Concert annuel de la Fanfare municipale du Petit-Saconnex

Les joies d’une rencontre avec la fanfare que j’ai présidée durant huit ans (en quatre photos) !



Le concert a commencé par « The Opening » de Gilbert Tinner. Après cette « mise en bouche » musicale, l’émotion y était avec le morceau de concours choisi « Theme from Schindler’s List » de John William. « Sir Duke » de Stevie Wonder évoquait la mémoire de Duke Elllington. Avec « The Great Locomotive Chase », on voyait Buster Keaton en train de chevaucher sa locomotive dans son célèbre film « The General ».

Déjà s’amorce un changement de style avec « The Show must go on » de Freddy Mercury et sa « Queen ». Puis le morceau imposé du concours cantonal vaudois à Savigny « Foresta », avant un détour en Amérique latine où ne manquait que la voix de Ritchie Valens pour son « La Bamba ».

Une soirée réussie qui s’est traditionnellement terminée autour du verre de l’amitié.





05/05/2013

Tout le monde mérite d’être enterré

Personne ne voulait réclamer le corps de Tamerlan Tsarnaev, mort le 19 avril après avoir été blessé au tronc et aux membres lors de sa fusillade avec la police. Il présentait aussi des blessures au torse et à la tête, infligées par un objet contondant. Rappelons qu’il avait été menotté par terre et que son frère aurait roulé sur lui avec la Mercedes volée.

Sa famille avait renoncé à un rapatriement au Daguestan. Ce n’est que ce jeudi que son oncle, le même qui l’avait qualifié de « looser », a fini par charger une société de pompes funèbres pour récupérer les restes de Tamerlan Tsarnaev. Les résidents de North Attleboro, où son enterrement était prévu, s’y sont cependant immédiatement opposés. Trois cimetières ont déjà refusé de l’enterrer. Il se trouve actuellement à Worcester chez Stefan’s funeral home. Son propriétaire Stefan a dit à la presse : « Tout le monde mérite d’être enterré. »

Dzokhar Tsarnaev, quant à lui, a subi des tirs à la tête, à la nuque, aux pieds et aux mains.

Le marathon de Boston au moment de l'explosion

Le marathon de Boston au moment de l'explosion


04/05/2013

Que faire pour être perçu par les médias ?

Avez-vous déjà remarqué que la Tribune de Genève et les autres journaux mettent systématiquement les avis des politiciens PLR, MCG, PS et encore PDC en avant ? Un politicien UDC, par contre, est rarement mentionné. Si cela se produit, c’est le plus souvent pour mettre une qualité négative en avant.

Début mars, l’UDC a donc réuni des jeunes de 16 à 36 ans pour discuter du sujet suivant : « Comment peut-on encore être perçu dans le flot des médias ? » Le président Toni Brunner a admis, trois semaines plus tard dans une interview téléphonique, que le parti prévoit plutôt des éditions spéciales aux annonces dans les journaux. Il ne souhaite pas financer, moyennant les annonces, ceux qui utilisent leur argent et leur influence surtout pour attaquer le parti.


Quel est votre avis ? Laissez un commentaire ou participez à la discussion sur notre forum !

Les fake news du jour

Les fake news du jour