30/11/2015

La Suisse termine deuxième en gymnastique masculin à l’artistique

Quatre nations se sont retrouvés dans la magnifique salle artistique du Centre sportif du Bois-des-Frères, ce samedi 28 novembre. La France, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la Suisse se sont mesurés dans la discipline des gymnastes masculins à l’artistique U16.
Voici une photo de cet événement haut en couleur. L’engagement était intense. Sans rancune, je dois reconnaître que les Anglais étaient vraiment les meilleurs. Les Suisses ont eu la malchance de subir deux chutes d’une certaine importance. Il faut cependant savoir que seulement les cinq meilleurs résultats de six sportifs par pays comptaient. Aussi, la Suisse a pu conserver la deuxième place devant la France, tandis que l’Allemagne devait se contenter de la quatrième place.


27/11/2015

Hommage de François Hollande aux victimes des attentats

Il aurait de quoi haïr ceux qui ont frappé les Français en plein cœur de Paris, ce vendredi 13 octobre. Les victimes s’appellent Djamila Houd, Thierry Hardouin, Valeria Solesin, Juan Alberto Gonzàlez Garrido… Tout plein de joie de vivre, assassinés par une bande d’illuminés, des intoxiqués par la religion et qui, eux, ne connaissent rien d’autre que la haine.


Néanmoins, après avoir organisé la résistance pour anéantir leur association de malfaiteurs en Syrie et ailleurs, François Hollande leur a lancé: «Nous ne cédons ni à la peur, ni à la haine. Et si la colère nous saisit, nous la mettrons au service de la calme détermination à défendre la liberté.» Pour mieux répondre aux djihadistes qui ont voulu ensevelir la joie dans le fracas de leurs bombes, les Français vont multiplier les chansons, les concerts, les spectacles et continuer à aller dans les stades, a-t-il encore annoncé.

Merci pour cet hommage solennel à la jeunesse de France et du monde entier.

P.S.: Je n’irai pas en Turquie dans un prochain temps

Matthieu Riegler, CC-by [CC BY 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/3.0) or CC BY 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/3.0)], via Wikimedia Commons

15/11/2015

Un requiem pour les victimes des attentats de Paris (souvenirs, souvenirs...)

Les responsables du Victoria Hall avaient-ils une prémonition au sujet de l’attentat de Paris? Toujours est-il qu’ils avaient programmé pour hier soir le requiem de Mozart interprété par le choeur Laudate Deum, accompagné par le Akademisches Kammerorchester Zurich. C’est donc tout naturellement que ce concert a été dédié aux 129 morts de cette incroyable tuerie.

Le texte traduit en français me parle, me va droit au coeur:

Le repos éternel, donne-le-leur, Seigneur, et que la lumière perpétuelle brille sur eux… Jérusalem: écoute ma prière…

Et pour les terroristes: Jour de colère… Quand le Juge tiendra séance, tout ce qui est caché apparaîtra et rien ne demeurera impuni… fais que je ne brûle pas au feu éternel (je ne peux pas m’empêcher d’espérer que ce feu éternel existe et que les terroristes y brûlent à côté de l’oncle Adolf, Djougachvili, Pol Pot et d’autres tueurs de masse encore vivants aujourd’hui et que je ne mentionnerai donc pas nommément).

Akademisches Kammerorchester Zürich


11/11/2015

La Ville de Genève n’est pas un musée

Le musée d’ethnographie de Neuchâtel s’est penché, il y a quelques années, sur la relation que nous entretenons avec les objets qui nous entourent. Ses publications Temps Perdu, Temps Retrouvé – Voir les choses du passé au présent et Objets prétextes, Objets manipulésen témoignent encore. Le visiteur de ses expositions restait ébahi devant une bouteille vide de Coca Cola ou de quelques meubles des années cinquante. Il comprenait vaguement que tout objet pourrait finir sa carrière dans un musée, à certaines conditions.


L’activité de l’homme ne se résout cependant pas en la production d’objets meubles. Il construit aussi des maisons et immeubles. D’abord présents sur plan, ils prennent ensuite forme dans la réalité. Ils peuvent être photographiés et filmés. Généralement après quelques décennies, leur entretien devient plus cher que leur remplacement. Le bon sens veut ainsi qu’ils soient détruits et remplacés, sauf quelques rares exceptions de qualité supérieure.

Quelques réactionnaires qu’on appelle aujourd’hui communément La Gauche s’accrochent pourtant à tout ce qui est passé et dépassé. C’est ainsi avec une façon de gérer un établissement qui a vécue (l’Usine) et c’est encore ainsi avec la salle d’un ancien cinéma, soit Le Paris, devenu Ciné-Manhattan et finalement rebaptisé Le Plaza.

Le canton de Genève ayant délivré une autorisation de démolir cette salle, une pétition a été déposée demandant, entre autre, que la Ville de Genève s’oppose à la démolition de la salle de ce cinéma. La Tribune de Genève du 7 novembre 2015 rapporte que la Ville conclut que «les chances de succès d’un tel recours sont nulles» et renonce.


10/11/2015

Ma question orale adressée à Rémy Pagani

Vendredi dernier, j’ai fait un cauchemar. En marchant dans la rue, j’ai glissé et j’ai vu ma jambe droite propulsée en l’air. Pliant immédiatement mon genou pour retrouver mon équilibre, je me suis affaissé sur ma cheville droite comme si j’avais voulu m’agenouiller. Hélas, je ne rêvais pas, mais je venais de faire une vilaine chute. Résultat des courses : cheville droite foulée et poignet gauche foulé !
J’ai appris par la suite que le lieu de mon accident, le tronçon de la rue de Lausanne 60, est connu pour se transformer en patinoire lorsqu’il pleut. Ce n’était pas le cas vendredi dernier, mais le trottoir venait d’être aspergé par la voirie. La Ville de Genève a déjà été contactée par écrit par des locataires, car ils sont intrigués par le nombre élevé de chutes devant leur immeuble.
Il me semble évident qu’elle répondrait des dommages causés par ce défaut de construction. J’aimerais donc savoir ce que vous envisagez entreprendre, afin d’éviter de possibles futures tragédies.
Monsieur Pagani répond en résumé que, pour agir, il lui faut des photos du lieu et connaître l’emplacement exact. Des accidents peuvent se produire dans n’importe quelle ville, raison pour laqelle justement, on les appelle accidents. La Ville ne les prend pas en charge, mais chaque personne concernée doit le faire elle-même.
A remarquer que le lieu exact du tronçon problématique a été mentionné dans la question. Personne ne conteste que les accidents peuvent survenir. En l’occurence, il s’agit cependant d’une sorte de pierre qui devient extrêment glissante lorsqu’elle est mouillée, ce qui n’est pas acceptable pour un trottoir.
P.S. : Le conseiller administratif Rémy Pagani rejette toute responsabilité de la Ville de Genève. Trouvez les raisons de ce rejet dans le compte rendu de la réponse écrite qu’il m’a fait parvenir.

Voir en ligne : Le trottoir de la rue de Lausanne sera réparé

01/11/2015

Madeleine Scherb interviewée par Jérémy Seydoux

A peine arrivée à Uni Mail, ce dimanche de votation du 18 octobre 2015, que le journaliste Jérémy Seydoux a déjà découvert Madeleine Scherb et qu’il s’est précipité sur elle. Après les salutations d’usage qu’elle se voit déjà en face d’un microphone et d’une caméra. Voici le résultat de cette rencontre, transmis en direct sur Léman Bleu: