27/11/2015

Hommage de François Hollande aux victimes des attentats

Il aurait de quoi haïr ceux qui ont frappé les Français en plein cœur de Paris, ce vendredi 13 octobre. Les victimes s’appellent Djamila Houd, Thierry Hardouin, Valeria Solesin, Juan Alberto Gonzàlez Garrido… Tout plein de joie de vivre, assassinés par une bande d’illuminés, des intoxiqués par la religion et qui, eux, ne connaissent rien d’autre que la haine.


Néanmoins, après avoir organisé la résistance pour anéantir leur association de malfaiteurs en Syrie et ailleurs, François Hollande leur a lancé: «Nous ne cédons ni à la peur, ni à la haine. Et si la colère nous saisit, nous la mettrons au service de la calme détermination à défendre la liberté.» Pour mieux répondre aux djihadistes qui ont voulu ensevelir la joie dans le fracas de leurs bombes, les Français vont multiplier les chansons, les concerts, les spectacles et continuer à aller dans les stades, a-t-il encore annoncé.

Merci pour cet hommage solennel à la jeunesse de France et du monde entier.

P.S.: Je n’irai pas en Turquie dans un prochain temps

Matthieu Riegler, CC-by [CC BY 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/3.0) or CC BY 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by/3.0)], via Wikimedia Commons

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire