03/09/2018

Les journées européennes du patrimoine 2018 ou la célébration de la frontière

Le thème aurait pu nous induire en erreur. «Sans frontières» aurait pu être compris comme s’il n’avait pas de frontières ou comme si un état d’inexistence de frontières était souhaitable. Il n’en est rien. Les frontières sont tout simplement indispensables à la civilisation.

Le Conseiller d’Etat Antonio Hodgers l’a bien reconnu au moment de présenter les Journées européennes du patrimoine aux journalistes, dans le magnifique cadre du musée Ariana: «En réalité, les frontières existent. Il aurait donc été préférable d’appeler ses journées Perce-frontières».

Une fois n’est pas coutume, je suis entièrement d’accord avec lui.

Antonio Hodgers et Rémy Pagani

Antonio Hodgers et Rémy Pagani


Le bâtiment de l'ONU vu depuis le dôme du musée Ariana

Le bâtiment de l'ONU vu depuis le dôme du musée Ariana


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire