14/11/2018

Conseil municipal: ma question orale du 13 novembre 2018

Ma question s’adresse au magistrat Guillaume Barazzone:

Lors de la dernière séance plénière, vous nous avez informé que le Conseil administratif n’avait pas donné une priorité au contrôle de nos plusieurs centaines de dealers, notamment guinéens et sénégalais, afin de leur interdire l’accès à notre ville. Je constate que vous n’avez pas dû donner une priorité à combattre la mendicité, car les mendiants roms viennent encore de nous faire un pied de nez en claironnant, moyennant avocat interposé, qu’ils ne paient pas leurs amendes depuis leurs maisons en Roumanie.

J’aimerais donc savoir si, au niveau de la police municipale, la seule priorité est accordée à la distribution de contraventions à nos pauvres automobilistes qui ne trouvent pas de places de stationnement, afin de renflouer les caisses de la ville et financer des dépenses parfois douteuses?

Quel est votre avis ? Laissez un commentaire et inscrivez-vous aux informations de nos dernières publications (en haut à droite) !

Dans le brouillard

Dans le brouillard


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire