07/09/2020

L’UDC Ville de Genève veut protéger l’emploi des Genevois

«Sombre perspective pour l'économie suisse en 2020, selon l'OCDE» titrait en début d’été la RTS.  Les semaines écoulées démontrent, hélas, cette réalité. La Banque nationale suisse (BNS) s'attend à un impact sérieux de la pandémie du coronavirus sur l'économie helvétique et le Secrétariat suisse pour l’économie (SECO) n’est guère plus optimiste et «table pour 2020 sur le plus fort recul du PIB depuis des décennies».

Les responsables genevois du chômage s’attendent à voir tripler le nombre de chômeurs, malgré un tassement bienvenu au mois de juillet. Ces prochaines semaines, ces prochains mois seront pénibles pour de nombreux foyers sur notre canton. L’UDC de la Ville de Genève s’en est inquiétée dès la fin mai en déposant une résolution (R-266) pour que des mesures protectionnistes soient prises par la plus grande commune du canton : la première d’entre elle est de suspendre les engagements de personnes étrangères résidant hors de la Suisse durant les six prochains mois suivant la date d’acceptation de cette résolution.

Alors que la gauche tape allègrement dans les finances de la commune pour choyer les très nombreux clandestins établis dans le Grand Genève, que le PDC, songe à placer un petit copain au poste de «délégué à l’économie», l’UDC préfère s’assurer que parmi les 3'400 postes à temps plein que proposent la commune, ceux d’entre eux qui seront à repourvoir soient réservés aux Suisses ou à ceux qui résident sur notre territoire. L’urgence sur la R-266 sera donc demandée lors de la séance du Conseil municipal du 8 septembre prochain.

Pour toute information complémentaire :

Eric Bertinat, conseiller municipal et chef de groupe

Vincent Schaller, conseiller municipal, membre de la commission des finances

(Communiqué de presse UDC Ville de Genève du 7 septembre 2020)

Le PDC, songe à placer un petit copain au poste de «délégué à l’économie»



Aucun commentaire:

Publier un commentaire