27/03/2016

Pâques: le tombeau est vide

Les Juifs s’y attendaient. Ils s’étaient rappelés que Jésus avait dit qu’il ressusciterait après trois jours. Bien entendu, il ne le croyaient pas, mais pensaient que ses disciples allaient venir dérober son corps. Ils se sont donc adressé à Ponce Pilate et lui ont demandé de garder le sépulcre durant trois jours. La pierre qui le couvrait a donc été scellée et une garde placée à son côté.


Les gardes n’ont cependant pas pu empêcher ce qui s’est passé, c’est-à-dire l’intervention divine. Un ange du Seigneur est descendu du ciel, est venu rouler la pierre et s’est assis dessus, tout cela accompagné d’un grand tremblement de terre. Les gardes ont tremblé de peur, et sont devenus comme morts.

Le tombeau vide



C’est donc un tombeau vide que les deux femmes Marie de Magdala et l’autre Marie ont trouvé à l’aube du premier jour de la semaine lorqu’elles sont allées voir le sépulcre (Mt 28,1-4).

Encore aujourd’hui, les événements se passent souvent tout autrement que ce qui était attendu. Est-ce à cause d’une intervention divine, du déroulement des forces de la nature ou du simple hasard? Ce dimanche nous permettra peut-être de méditer cette question. Bonnes Pâques!


Le Christ rédempteur sur la montagne regardant la mer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire