07/12/2017

Rénovation du Grand Théâtre (mon intervention au Conseil municipal du 5 décembre 2017)

Le Conseil administratif nous propose de voter deux crédits complémentaires au crédit de Frs 58’679’900.- voté en 2014 et deux nouveaux crédits, concernant des subventions d’investissement octroyées à la Fondation du Grand Théâtre. Il se trouve que le Conseil municipal avait refusé lors de son vote du 20 mai 2014 de voter les réserves pour imprévus et avait retranché le montant initial de 10%. Le déroulement du chantier a fait apparaître des situations dont on n’avait pas pu tenir compte lors du vote initial. Ce qui a surpris les commissaires était que les montants réclamés par le Conseil administratif aujourd’hui correspondent plus ou moins à la différence des 10% retranchés. La commission a cependant pu faire une visite du chantier, le 21 juin 2017, et bénéficier immédiatement après des explications des principaux responsables du chantier du Grand Théâtre et de la Fondation du Grand Théâtre. Elle a ainsi pu se convaincre que les montants réclamés paraissaient justifiés et que les travaux étaient vraiment imprévisibles au moment du vote initial. Le rapport énumère l’essentiel des travaux et je vous fais grâce de les répéter tous. A titre d’exemple seulement, je mentionne la dépose et l’évacuation de l’isolation et du pare-vapeur existant qui avaient été cachés par une paroi et que l’on n’a découvert qu’au cours des travaux. Cette situation est notamment due au fait que les plans de 1960 étaient absents des archives et n’ont donc pas pu révéler la présence de cette isolation et du pare-vapeur et de nombreux autres éléments découverts. La commission a donc voté les quatre crédits sollicités à l’unanimité.

A relever encore que l’apparition de différentes infiltrations de la nappe phréatique avait été mentionnée lors de la visite du chantier. Les responsables du chantier pensaient alors pouvoir y répondre par un complément de pieux et parer ainsi aux infiltrations d’eau au niveau du sous-sol. Un retard du chantier de 4 mois n’a pas été envisagé ni évoqué et les membres de la commission ont appris cette nouvelle au même moment que vous tous, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux. Il sera donc intéressant d’entendre les explications du magistrat Pagani à ce sujet et les conséquences qu’elles pourraient avoir sur le vote de cet objet.


Vue de la façade principale du Grand Théâtre de Genève, donnant sur la place Neuve

Vue de la façade principale du Grand Théâtre de Genève, donnant sur la place Neuve




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire