31/12/2017

Rétrospective juillet à décembre 2017

Juillet: L'UDC Ville de Genève lance un référendum «Pour sauver le village du Pt-Saconnex». Il aboutira grâce à l'engagement de ses membres, du MCG, de Pic-Vert et, surtout, de la population qui ne veut pas d'une Genève de 700'000 personnes avec encore plus de problèmes de circulation et de pénurie de logement.

 Rémy Pagany le clame haut et fort: «Il n'y a nulle duperie» au sujet de la brochure électorale concernant le référendum contre le vote du budget par le Conseil municipal (CM). Les quatre partis de la droite élargie n'en étaient cependant pas convaincus. Ils ont interjeté recours, avec le bureau du CM et quatre citoyens engagés dont votre serviteur. La Cour correctionnelle leur donnera raison et annulera le vote qui aura lieu l'année prochaine.

Septembre: L'UDC est le seul parti à se dresser contre l'explosion des primes d'assurances-maladie. Elle propose une déduction fiscale, afin d'aider la population face aux hausses démesurées des coûts de la santé.

Novembre: Le Conseil administratif (CA) refuse encore toute concertation avec le CM dans le but de trouver une majorité pour son budget. L'UDC n'entend pas cautionner cette politique aveuglément, mais souhaite étudier les propositions du CA dans les commissions spécialisées. Elle votera donc les douzièmes provisionnels au mois de décembre.

Décembre: Le magistrat Sami Kanaan voulait autoriser le burkini dans les piscines de Genève en changeant leur règlement sans la moindre information adressée au Conseil municipal ou à la population. L'affaire s'est quand même ébruitée, ce qui a permis à l'UDC de s'engager résolument pour la défense des femmes et notamment des femmes musulmanes «normales» qui sont les premières victimes de leur correligionnaires extrémistes et djihadistes. Nous rejettons résolument tout obscurantisme à Genève.

Le Pilate

Le Pilate


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire