24/04/2018

Une journée à Saint-Gall

Le train partait à 5h42. Le prendre était le prix à payer pour être à temps à l’assemblée des délégués de l’Association Suisse des Aînés (ASA). Elle se réunit une fois par an dans une ville suisse. L’année dernière, elle s’est réunie à Bâle et cette année à St Gall.


La séance commence à 10h30 à l’aula du Gewerblichen Berufs- und Weiterbildungszentrum. Après l’arrivée, il reste donc tout de même quelques minutes pour saluer les autres participants, s’enregistrer et manger un croissant accompagné d’un café. Le président ad interim Karl Vögeli est heureux de nous recevoir dans un chef-lieu de la Suisse orientale. Il cède rapidement la parole à Martin Klöti, conseiller d’Etat, car il est attendu au parlement, afin de présenter une nouvelle loi sur les religions. Il nous a présenté en quelques mots son canton, puis a laissé la parole à la musique.

Le concert fut donné par le «Seniorenorchester St. Gallen» sous la direction de son directeur Francisco Obieta (Télémann, Les tulipes d’Amsterdam, valse viennoise, chanson chinoise). L’orchestre a été créé en 1984 et comporte aujourd’hui une trentaine d’excellents musiciens.

Après les salutations du président de l’association organisatrice de l’assemblée, le Verband für Seniorenfragen Dr Urs Widmer, les hommages furent rendus aux membres démissionnaires. Karl Vögeli a marqué l’évènement en leur remettant un cadeau. En vérité, il n’y avait qu’un seul qui a pu le recevoir, car les trois autres, Hannes Baschung, Julius Eggsbühler et Johannes Reimann ont dû s’excuser. Peter Wirz a remercie pour les 12 ans passés au sein du CSA. Il aurait aimé rester encore une année jusqu’à son 80ème anniversaire, mais les statuts ne prévoient malheureusement aucune possibilité de prolongation de mandat.

Après un nouveau intermezzo musical, la parole fut donnée au Dr Ulrich Hemmeter, chargé de cours en neuropsychologie et psychologie des personnes âgées pour la présentation de l’objet: «L’oubli de la personne âgée - que faire lorsque la mémoire flanche?». Qui n’a pas entendu parler de la maladie d’Alzheimer? En vérité, elle n’est qu’une partie de la problématique de la démence. Quatre médicaments sont disponibles depuis une vingtaine d’années qui peuvent retarder cette maladie apparue à cause des progrès de la médecine. Les personnes qui en souffrent seraient mortes il y a quelques décennies. Les médecins espèrent à terme pouvoir la guérir assez facilement. Dans l’immédiat, le médecin nous confie plusieurs recommandations, dont par exemple faire du sport et ne pas boire trop de boissons alcoolisées.

Deux nouveaux membres se présentent. Il s’agit de l’association «Liberale 60+ Kanton Bern» et de «Aktive Senioren Luzern». Les deux sont présentées par leurs présidents respectifs et acceptées par applaudissements.

Le comité propose ensuite d’élire le président ad interim Karl Vögeli pour une année. Il est élu président par acclamation. La prochaine assemblée des délégués aurai lieu le 19 mars 2019 à Berne.

Après une courte pause, l’assemblée reprend pour la partie statutaire et se termine à 14h30 par le déjeuner pris en commun.


Un bus de Saint-Gall

A Saint-Gall


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire