21/09/2016

L’UDC-Ville de Genève demande la fermeture nocturne du préau de l’école de Pâquis-Centre

Malgré les dispositifs mis en place par la Ville, avec la cellule préau, et par la police, avec ses opérations « Mousquetaires », « School » et « Alpha », le préau de l’école de Pâquis-Centre reste un haut lieu du trafic de stupéfiants.

Pour l’UDC-Ville de Genève, cette situation est inadmissible et il est incompréhensible que ce préau ne soit pas d’ores et déjà fermé au public la nuit, alors même que cette mesure a été décidée pour 10 autres préaux de la Ville de Genève, moins exposés.

L’argument selon lequel « les préaux servent au repos, à la détente et aux loisirs de la population » en vertu du règlement des espaces verts, préaux et places de jeux de la Ville de Genève (LC 21 331) est ridicule pour le cas d’espèce, car le préau de l’école de Pâquis-Centre est utilisé la nuit par les dealers qui y boivent et hurlent sans être inquiétés.

C’est pour ces motifs que le groupe UDC a déposé, lors de la dernière séance plénière du Conseil municipal de la Ville de Genève, une motion demandant de clôturer le préau de l’école de Pâquis-Centre afin d’en empêcher l’accès la nuit de 22h à 8h, en semaine et les week-ends (cf. aussi ma question orale du même jour).

Christo IVANOV

Christo IVANOV


Pour info :
Pierre Scherb, conseiller municipal Ville de Genève, chef de groupe
Christo Ivanov, député et président de la commission de contrôle de gestion

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire