20/07/2017

Assemblée générale extraordinaire UDC-Ville de Genève

Au soir du 30 juin 2017, pour la deuxième fois ce mois, la section UDC Ville de Genève s’est réunie avec un programme chargé. Et pour la deuxième fois, la salle affichait complet à la satisfaction de la direction de la section.

Cinéma Le Plaza – C’est NON


Suite au lancement d’une initiative cantonale (Le Plaza ne doit pas mourir) ainsi que du dépôt d’une motion M-1177 sur le bureau du conseil municipal (Le Plaza ne doit pas être démoli et doit rester un cinéma), un débat est organisé pour permettre aux membres UDC de se prononcer sur ce sujet qui a rappelé bien des souvenirs aux plus anciens d’entre nous. Le principal initiateur de cette initiative, le conseiller municipal Pascal Holenweg a présenté ses arguments avant que le député PLR Alexis Barbey, chargé de la communication pour Mt-Blanc Centre ne donne, à son tour, les raisons qui ont poussé son propriétaire à proposer la démolition du cinéma et la construction d’un centre commercial, 60 logements pour les étudiants et un parking public.

Après ces explications et un débat de qualité, les membres UDC ont estimé que rénover et qu’animer ce cinéma présentent de nombreuses difficultés, principalement en termes de finances mais aussi de programmation. Pour mémoire, l’auditorium Arditi et sa salle de cinéma n’est utilisé qu’une trentaine de fois par année.

Rappelons également que le terrain appartient à la société Mt-Blanc Centre. C’est pourquoi l’initiative a recours à l’expropriation pour cause d’utilité publique pour « sauver » le cinéma. L’UDC s’est habituellement opposée à ce procédé, attachée par principe au droit privé.

Enfin pour l’UDC-Ville de Genève, la construction dans ce quartier de logements d’étudiant est une bonne décision. C’est pourquoi elle a décidé à la majorité moins une abstention de ne soutenir ni l’initiative, ni la motion.

Référendum contre les réductions budgétaires supplémentaires acceptées par le conseil municipal – C’est OUI


Après de nombreuses péripéties, le budget 2017 fut voté à la fin du mois d’avril 2017. Il fut aussitôt contesté par la gauche qui a déposé quatre référendums pour tenter d’annuler les décisions de la droite du Conseil municipal. Nous voterons donc sur quatre réductions supplémentaires du budget 2017. Il s’agit des dépenses de fonctionnement des départements (1 million de francs), la Solidarité internationale (340’000F), l’encouragement à la culture (963’160F) et l’allocation de la rentrée scolaire (150’000F).

Pour l’UDC-Ville de Genève, ces coupes – peu importantes quant à la bonne marche de la Ville – doivent être maintenues. Elles n’entravent pas la cohésion sociale et donne le signal que la droite s’est entendue pour maîtriser les finances de la commune. Des réductions qui sont quasi négligeables (3,8 millions de francs pour un budget de 1,2 milliard de francs). La gauche se bat pour la forme, pour ne pas perdre son combat politique d’arrosage.

C’est à l’unanimité que la section UDC-Ville de Genève soutient ces quatre réductions supplémentaires du budget 2017

Pour tout renseignement :
Eric Bertinat, secrétaire général et conseiller municipal
Pierre Scherb, conseiller municipal Ville de Genève, chef de groupe

(Communiqué de presse UDC du 3 juillet 2017)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire