18/07/2017

Comptes 2016 : l’UDC dénonce les effets d’annonce du Conseil d’Etat et refuse son rapport de gestion

L’UDC n’a pas manqué de dénoncer, comme elle en a l’habitude, la mauvaise gestion du Conseil d’Etat. Depuis le début de la législature et plus particulièrement en ce qui concerne l’année 2016, le Conseil d’Etat a multiplié les annonces concernant ses intentions sur les réformes structurelles pourtant instituées par le discours de Saint-Pierre en début de législature. Au final : toujours rien !

L’UDC n’a pu que constater que rien n’a changé et que rien ne changera. Et surtout pas pendant cette prochaine année électorale déjà bien engagée. Il ne faut surtout rien changer à l’approche des élections pour ne froisser personne. Triste constat : aucune vraie réforme n’a été engagée, l’Etat continue à subventionner tout et n’importe quoi, la dette ne diminue pas véritablement, la fiscalité reste l’une des plus élevées de Suisse, les contribuables continuent de se serrer la ceinture et plus particulièrement les familles, l’Etat ne fait aucun effort pour diminuer ses charges.

Cerise sur le gâteau, le PDC annonce qu’il attend du Conseil d’Etat de vraies propositions de réforme ! Alors que l’UDC est le seul groupe qui pendant cette législature a osé proposer de vraies réformes structurelles, projets que n’a pas manqué de leur rappeler le Chef du groupe UDC,  pouvant amener à de véritables économies, le PDC a fait tout son possible pour les torpiller. De qui se moque-t-on ? 

En conclusion, l’UDC a assisté à une véritable mascarade de la part de l’Entente et aux sempiternelles lamentations de la gauche dénonçant les soit disant manque de moyens. Au vote final, le rapport de gestion a été adopté par l’Entente et le MCG marchant alignés couverts derrière leur magistrat respectif. Fidèle à sa ligne politique de la législature visant à une réduction des charges de l’Etat et à une réelle diminution de la dette, l’UDC a refusé de voter ce rapport de gestion du Conseil d’Etat.

Communiqué de presse UDC du 23 juin 2017

Pour tous renseignements :
Stéphane Florey, député et chef de groupe
Patrick Lussi, député, membre de la Commission des finances

Le logo de l'UDC

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire