06/10/2021

Conseil municipal: ma question orale du 5 octobre 2021

Ma question s'adresse à la magistrate Madame Marie Barbey-Chappuis et concerne les mendiants qui harcèlent les Genevois de jour et de nuit, dans la rue, dans les trams et parfois jusque dans les magasins. Je suis convaincu que la Ville est concernée, ne serait-ce que pour interpeller le Conseil d'Etat afin qu'il fasse le nécessaire. A Genève la mendicité n'a pas sa raison d'être. L'art. 39 constitution cantonale prévoit que toute personne a droit à la couverture de ses besoins vitaux et à l'assistance personnelle nécessaire. Laisser mendier qui que ce soit est donc une violation de nos lois.

Je suis contacté par des habitants de la Promenade de l'Europe. Ils n'en peuvent plus des mendiants qui s'y sont installés. Ils squattent les bancs et le mobilier du domaine public leur sert pour sécher les habits. Ils ne sont pourtant pas dépourvus de moyens et se déplacent dans des voitures de bonne qualité de la classe moyenne supérieure. Nos citoyens ne comprennent pas pourquoi ils n'ont pas droit à la tranquillité et à la sécurité que les autorités leur doivent. Puis-je savoir si vous avez fait contrôler l'identité de ces individus et leurs moyens financiers pour assumer leur séjour en Suisse et, surtout, assurer leur retour en Roumanie?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire