24/11/2017

Le stand de tir de Bernex ne doit pas fermer

Inquiète face à l’urbanisation projetée de Bernex, l’UDC avait déposé une motion relative à l’avenir du stand de tir cantonal de Bernex et pour les 5'000 tireurs qui se verraient privés de lieu de tir en cas de fermeture du stand de Bernex. Suite à l’apparition de faits nouveaux et aux demandes d’auditions adressées au Grand Conseil, l’urgence est acceptée pour un renvoi en commission.

Le stand de tir de Bernex accueille 12 sociétés de tir dont 6 qui organisent les cours de jeunes tireurs. L’âge d’accès au cours jeunes tireurs étant passé de 17 ans à 15 ans en 2016, leur nombre devrait augmenter. Avec 25 lignes de tir à 300 mètres, le stand cantonal de Bernex est de très loin l’installation la plus importante à Genève, les autres stands étant de taille inférieure. Aujourd’hui, la grande majorité des obligations militaires liées aux écoles de recrues, de formation, les cours de répétition et les tirs obligatoires sont effectués à Bernex. C’est pourquoi, la fermeture du stand de Bernex, qui possède toutes les caractéristiques requises pour un stand cantonal ainsi que pour l’organisation de compétitions internationales, serait catastrophique.

By Rama (Own work) [CeCILL (http://www.cecill.info/licences/Licence_CeCILL_V2-en.html) or CC BY-SA 2.0 fr (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/deed.en)], via Wikimedia Commons

En plein dans le mille



(Communiqué de presse UDC de ce jour)

Pour tous renseignements :
Stéphane Florey, député et candidat au Conseil d’Etat
Marc Fuhrmann, président et conseiller municipal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire