11/06/2019

Au PLR, on ne manque pas d’air

Ces derniers mois, qu’on le veuille ou non, la grande majorité des affaires qui secouent Genève et interpellent les citoyens ont un point commun. En effet, à chaque fois ou presque, un membre des Libéraux-Radicaux y est mêlé.  Serions-nous pour autant des mauvaises langues? Absolument pas, ce sont simplement des faits. En voici quelques exemples significatifs.

A tout seigneur tout honneur, on commencera par rappeler que l’actuel demi-conseiller d’Etat Pierre Maudet est présentement prévenu par la justice pour acceptation d’avantages suite à son voyage aux Emirats en 2015 et ses nombreux et réitérés mensonges. On y ajoutera ses secrets soutiens en provenance du fonds du Cercle Fazy-Favon et une curieuse méthode de calcul de financement pour ses impôts qui font que l’ex-prodige est toujours dans la tourmente. Pour le moins. L’enquête judiciaire est menée par trois procureurs, dont le premier d’entre eux, Olivier Jornot, est également membre du PLR.

Ce même Olivier Jornot, en 2016, avait été visé par deux enquêtes disciplinaires de la part du Conseil supérieur de la magistrature (CSM). L’homme avait défrayé la chronique suite à une soirée bien arrosée, accompagnée de comportement «olé olé» avec une collègue, avant de reprendre la route. L’autre histoire concernait l’achat d’un appartement qu’il aurait effectué avec sa conjointe, également procureure, ce qui est interdit. Pour la première affaire, Olivier Jornot fut sermonné par le CSM, et pas sanctionné, et la seconde s’est terminée en eau de boudin, le couple s’étant séparé entre temps.

Au service des votations, on l’a vu ces derniers jours, on soupçonne de la fraude électorale. Là aussi, le ministère public a été saisi et une enquête est en cours. L’employé suspecté n’est pas membre du PLR, mais sa mère, cadre de ce même service, est une ancienne élue PLR de la commune de Bellevue. Le directeur du service est l’ancien maire d’Anières et également membre du PLR.

A l’aéroport, deux personnes ont été interpellées pour des contrats sous-traités dans le domaine de la sécurité. Ils sont prévenus pour corruption et actuellement et préventivement incarcérés à la prison de Champ-Dollon. L’un des deux prévenus, Ruben Jimenez, responsable de la sécurité au sein de l’aéroport était élu au conseil municipal de Bellevue sur la liste PLR. Les derniers magistrats de tutelle de l’aéroport, François Longchamp et Pierre Maudet, sont également membres de ce parti.

In fine, on retrouve Pierre Maudet dans l’affaire de la fondation Genève Tourisme. Le Conseil d’État a décidé de ramener de 18,5 millions à quelque 10 millions la somme que la fondation devait encore lui verser pour une créance. En clair, une dette de 8,5 millions a ainsi été effacée d’un coup d’un seul. On vous le donne en mille, Pierre Maudet est le magistrat de tutelle de Genève Tourisme et la présidente de cette entité, Sophie Dubuis, est candidate PLR aux prochaines élections pour le Conseil national. Coïncidences ?

(Paul Boumy in Newsletter UDC N° 275 du 6 juin 2019)

Au PLR, on ne manque pas d’air

Au PLR, on ne manque pas d’air




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire