09/06/2019

Boris Johnson ne paierait pas la facture du Brexit

La recommandation de Donald Trump n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Lors de sa récente visite en Angleterre, le président américain a en effet annoncé aux Anglais qu’il ne paierait pas cette facture s’il était à leur place. En réalité, la dette des Anglais n’a aucune base concrète. Elle a été acceptée par le gouvernement de Theresa May, mais pas par le parlement anglais. Il n’y a donc aucune raison de la payer. Boris Johnson prévient donc logiquement qu'il ne paierait pas le Brexit.

Le Conseil fédéral et le parlement suisse feraient bien de s’inspirer de cette attitude au lieu de payer des sommes colossales à l’Union Européenne à fond perdu sans la moindre contrepartie. De cette façon, elle est confortée dans son attitude malhonnête et croit tout pouvoir obtenir. Le président de la commission européenne a même raillé la démocratie suisse en disant qu’il ne peut pas y avoir de choix démocratique contre les traités européens.

Boris Johnson persiste et signe

Boris Johnson persiste et signe


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire