08/06/2019

Un résultat de votation qui interpelle :

La directive de l'UE sur les armes

Tandis que les électeurs suisses ont accepté, le week-end du 19 mai dernier, pour des motifs fallacieux, d’inféoder leur libre arbitre aux directives des décideurs de l’UE, au même moment une agression au couteau avait lieu en France.

On l’a dit, et nous le redisons à cette occasion : ce ne sont pas les armes des Suisses qui sont la source de la violence en Europe mais les individus violents eux-mêmes que l’UE a introduit délibérément dans l’espace européen. Cette votation qui vient d’avoir lieu en faveur du OUI n’a donc rien résolu et ne résoudra rien ! Elle nous porte préjudice à nous en tant que Suisses et à nos traditions, et laisse les voyous et les criminels, équipés d’armes illicites, circuler librement dans cet espace où le chaos va encore augmenter.

Que nous demandera-t-on de sacrifier la prochaine fois au nom des accords d'association Schengen-Dublin ?

(Eric Bertinat in Newsletter UDC N° 274 du 23 mai 2019)


Dans les profondeurs...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire