21/04/2019

Pâques: le Christ est ressuscité

Les mauvaises nouvelles pour l’église catholique s’enchaînent. Scandale des prêtres pédophiles, incendie de la cathédrale Notre Dame de Paris, attentats meurtriers au Sri Lanka. Est-ce un signe qu’une période arrive à son terme et sera remplacée par autre chose, comme on peut le lire ça et là?

La périodicité du temps est un mythe de la mythologie grecque et romaine. Le monde commence par l’âge d’or, suivi de l’âge d’argent, de l’âge d’airain et finalement de l’âge de fer. La périodicité astrologique évoquée par les adhérents New Age part du principe que nous entrons maintenant dans l’ère du Verseau en sortant de celle des poissons dans laquelle nous sommes censés être.

Pour le Chrétien, ces idées émanent du monde païen. Elles sont l’expression de ce qu’il attend, c’est-à-dire voir l’œuvre de faux prophètes qui essaient de détourner les croyants. L’avertissement de Pierre garde ainsi toute son actualité (2 Pierre 2): «Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui introduiront sournoisement des sectes pernicieuses… Plusieurs les suivront dans leurs dérèglements et la voie de la vérité sera calomniée à cause d’eux.»

Comme à l’époque des premiers apôtres, le message de Pâques est cependant toujours annoncé: le Christ est ressuscité, il est vraiment ressuscité.

Le message reste le même

Le message reste le même

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire