09/02/2016

Chant du cygne pour le MAH au Conseil municipal?

Contrairement à toutes les habitudes, le Conseiller administratif Sami Kanaan a tenu à proposer son apologie de la rénovation du Musée d’art et d’histoire au Conseil municipal. Hélas pour lui, le message a mal passé et seulement quelques élus ont applaudi ses propos.


Etant moi-même plutôt convaincu que le projet Nouvel nous coûtera la prunelle des yeux au lieu des 139 millions de francs aujourd’hui avancés, je n’arrive pas à donner tort à ceux qui crient à la destruction de notre patrimoine culturel et notamment au sacrifice de la cour intérieure du musée. Je m’étonne toujours qu'aucun chiffre n'ait été avancé concernant les coûts de la mise à disposition durant 99 ans de personnel de la Ville de Genève, de bureaux, d’espaces d’exposition pour une collection dont la valeur artistique reste discutée. Je demeure ainsi convaincu que la contre-prestation de la Ville de Genève vaut plus que le «don» de Monsieur Gandur et qu’il faut voter comme je l’ai fait, c’est-à-dire NON.

Dans l’attente d’un possible rejet de ce que beaucoup appellent le saccage du MAH, je me demande si l’intervention du magistrat Kanaan n’était pas plutôt un chant du cygne pour le projet Nouvel & Gandur.


Une grande croix devant un ciel couvert

Une grande croix devant un ciel couvert


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire