01/02/2016

Pour la sécurité de Genève

Le 28 février, les Genevois n’auront pas seulement à décider quel sort ils réserveront au Musée d’art et d’histoire, mais d’autres objets importants seront au menu, dont la construction de 1’500 logements en plein centre ville. Ils se situeront à l’emplacement de la caserne des Vernets qu’il s’agit donc de déplacer en dehors de la Ville de Genève.


Je donne ici la parole à un partenaire de la Nouvelle Force, le Conseiller national MCG Roger Golay, membre de la commission de la politique de sécurité*:


OUI, le 28 février, au déplacement de la caserne des Vernets


A la demande de Genève, l’armée est favorable à déplacer ses installations militaires des Vernets à proximité de l’aéroport, alors qu’elle bénéficie d’un droit de superficie allant jusqu’en 2040. Dès lors, il est prévu de construire 1’500 logements sur les terrains de l’actuelle caserne, un site privilégié pour cette affectation.


En échange, Genève s’engage à financer un bâtiment de stationnement de troupe à Meyrin-Mategnin pour 20,8 millions de francs. Cette nouvelle infrastructure bénéficiera d’un emplacement optimal pour l’armée et les services de sécurité en relation avec l’aéroport tout en réduisant un trafic de camions militaires dans un centre-ville déjà obstrué.

* Texte repris d’un document d’information au sujet de cette votation


La maquette de Genève a déjà réalisé les 1'500 logements

La maquette de Genève a déjà réalisé les 1'500 logements


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire