05/02/2016

Léonard Gianadda s’oppose au bétonnage du MAH

Léonard Gianadda n’exploite pas seulement son musée, la fondation Pierre Gianadda à Martigny, référence en matière d’art s’il en est, mais il s’est aussi engagé, à côté de Charlotte de Senarclens et Manuel Tornare, en faveur du projet Gandur & Nouvel au sein du Cercle de soutien MAH +. Or, depuis que la campagne est lancée et que les adversaires ont pu publiquement développer leurs arguments, un éveil a eu lieu de sorte que ce mécène ne veut plus rien savoir de ce que beaucoup appellent le saccage du Musée d’art et d’histoire.

Ce qui est gênant pour les personnes insensibles aux arguments est que Léonard Gianadda n’a pas tranquillement quitté le cercle MAH +, mais qu'il a tenu à le faire savoir publiquement en informant la télévision Léman Bleu. Il allègue ne plus vouloir communiquer au sujet du MAH à cause d’amis qu’il aurait dans les deux camps. Personne n’est cependant dupe, car depuis l'Antiquité il est connu que:

Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse (Luc 11,23).


Affiche Non au bétonnage de la cour - coeur du musée

Affiche Non au bétonnage de la cour - coeur du musée


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire