16/05/2017

Discrimination des hommes sur le marché de l'emploi: l'UDC s'engage

A Genève, le citoyen-soldat est de plus en plus déconsidéré


L’UDC-Genève dépose une motion
 Dans un marché de l’emploi aussi concurrentiel que celui de Genève, il a été constaté avec stupéfaction que de nombreuses offres d’emploi présentaient des discriminations à l’encontre des citoyens suisses astreints à des obligations militaires. Tout récemment, une société active dans le négoce de produits pétroliers publiait une offre d’emploi pour un poste de trader en précisant comme condition d’embauche « no military obligation for male candidates ».
Le caractère illégal et discriminatoire d’une telle offre ne fait aucun doute. Cette offre discrimine les Suisses par rapport à d’autres candidats, notamment étrangers, non astreints à des obligations militaires. Une telle pratique est manifestement contraire à la loi fédérale sur l’égalité entre femmes et hommes (LEg) qui prévoit qu’il est interdit de discriminer les travailleurs à raison du sexe, soit directement, soit indirectement, notamment en se fondant sur leur état civil ou leur situation familiale ou, s'agissant de femmes, leur grossesse. La LEg précise que l'interdiction de toute discrimination s'applique notamment à l'embauche.
Si la loi sur l’inspection et les relations du travail (LIRT) qui traite de la surveillance du marché du travail mais pas de l’insertion dans le marché du travail ne permet pas d’agir contre la publication d’offres d’emploi discriminatoires, il semble que la LEg devrait constituer une base légale suffisante pour que de tels comportements cessent.
La proposition de motion UDC demande que le Conseil d’Etat mette fin aux pratiques discriminatoires et illégales d’employeurs précisant comme condition d’embauche l’absence d’obligations militaires et qu’un rapport soit rendu sur sa stratégie pour combattre les discriminations dont sont victimes les hommes en recherche d’emploi à cause des obligations militaires.
Pour info :Stéphane Florey, député, chef de groupePatrick Lussi, député

(Communiqué de presse UDC du 5 mai 2017)

Jeune femme avec écouteurs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire