12/05/2017

L’UDC-Ville de Genève assure la place du secteur secondaire dans le PAV

La première réalisation du secteur Praille-Acacias-Vernets (PAV), se déroulera sur le terrain de la caserne des Vernets. Elle a été âprement discutée, hier soir, par le Conseil municipal de la Ville de Genève. Avec pour principal enjeu le respect du plan localisé de quartier (PLQ) adopté en 2015 et qui fixait, entres autres, une surface réservée aux activités du secteur secondaire (industrie, PME, artisanat) de 11'000 m2 sur les 156'400 m2 de surfaces à bâtir. Le PLQ prévoit la construction de 1'500 logements.

Or, concernant ces surfaces, le canton a introduit dans le règlement du PLQ une formulation ambiguë : « Les 11'000 m2 dévolus au secteur secondaire (…) peuvent au besoin être réalisés sur des terrains sis hors du périmètre du plan, mais dans le périmètre du grand projet PAV (…) ». Ce qui revient à attendre la fin des travaux, à l’orée 2030, pour s’assurer que ces surfaces auront bel et bien été respectées. Le risque que ce ne soit pas le cas est réel lorsque l’on sait qu'elles offrent une faible valeur ajoutée pour les investisseurs.

Les conseillers municipaux UDC ont préféré s’en tenir aux décisions initiales et ont soutenu l’amendement annulant la proposition des services de M. Hodgers et assurant ainsi, dès la première étape, une mixité des lieux afin que l’ensemble du domaine à bâtir du PAV ne ressemble pas à une ville dortoir.

L’UDC s’est également souciée du remplacement de l’installation technique de la patinoire des Vernets. Pour permettre ce chantier coûteux, le canton entend fermer une année ce site, mettant ainsi en péril les activités du Genève-Servette Hockey Club et celles du club des patineurs. Un amendement a permis un délai de 5 ans pour présenter un plan d’assainissement qui ne pénalisera pas les amoureux des sports de glace, qu’ils soient sur la glace ou sur les gradins.

Pour info :
Pierre Scherb, conseiller municipale Ville de Genève, chef de groupe
Eric Bertinat, conseiller municipal Ville de Genève


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire