25/08/2017

Les autorités suisses récompensent le mensonge et la prostitution: la Congolaise peut rester en Suisse

Cette Congolaise qui était entrée de manière illégale en Suisse après avoir passé par la Turquie, la Grèce, la Hongrie et l’Autriche. Sans la renvoyer en Grèce selon l’accord Dublin, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a constaté à l’aide d’un rapport de l’ambassade suisse à Kinshasa qu’il était invraisemblable qu’elle avait été contrainte de se prostituer, après avoir quitté l’endroit où elle était née et avait grandi. En réalité, elle y avait vécu seulement durant quelques semaines et que son histoire correspondait comme une goutte d’eau à une autre à des histoires de beaucoup d’autres qui avaient été confondus de mensonge.


La conséquence logique de cette situation était donc le rejet de son recours. Néanmoins, dans la mesure où le SEM avait déjà prononcé son admission provisoire et que cette décision n’avait pas été contestée, cette menteuse peut quand même rester en Suisse.


Conclusion: Venez et mentez et vous pouvez rester en Suisse.

Décision du Tribunal administratif fédéral D-6611/2016 du 14 août 2017.

C'est beau la vie

C'est beau la vie


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire