30/12/2015

Souvenirs de l’année 2015

Après avoir siégé à l’Assemblée constituante depuis son instauration en 2008 jusqu’à sa dissolution en 2012, je n’avais plus de mandat électif. L’année 2015 a ainsi été marquée par mon retour à la politique.

Pascal Rubeli, ancien président du Conseil municipal, a «démissionné du Conseil municipal de la plus grande commune du canton afin de permettre à son successeur de bénéficier des derniers mois de la législature avant les élections de ce printemps. Il nous a fait part de ses nouveaux défis, principalement liés au développement d’entreprises et d’associations qui lui tiennent à cœur, tout comme son désir de dégager plus de temps pour sa famille.»*

J’ai hérité des quatre commissions de Pascal Rubeli, ce qui m’a permis de m’impliquer immédiatement et pleinement dans les activités du Conseil municipal. J’ai ainsi eu l’occasion d’intervenir plusieurs fois durant les séances plénières. Mes apparitions à Léman Bleu n’ont pas passé inaperçu. Plusieurs personnes m’ont dit qu’elles m’avaient vu à la télé en ajoutant que j’avais bien parlé.

Le 19 avril, j’ai été huitième sur une liste de 20 personnes. Nous avions eu huit conseillers municipaux de 2011 à 2015. J’aurais donc logiquement dû être élu directement. Hélas, nous avions perdu deux places. Il fallait donc la renonciation de siéger de Thomas Bläsi et de Michel Amaudruz pour que je puisse siéger. Qu’ils en soient sincèrement remerciés de leur abnégation.

Le 3 mai 2015, je me suis adressé à mes électeurs sur mon blog hébergé par la Tribune de Genève. J’ai écrit:

Avec un léger retard, je tiens à remercier toutes les personnes qui m’ont fait confiance en votant pour mon parti ou en m’ajoutant sur leur bulletin de vote. Avant-dernier sur la liste UDC à cause de l’ordre alphabétique, vous avez néanmoins été 2’812 à voter pour moi. Je termine ainsi huitième, c’est-à-dire deuxième vient ensuite. Ce résultat me permettra par ailleurs de siéger et je m’en félicite.

* Communiqué de presse UDC du 21 janvier 2015

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire